salade de pâtes agrémentée de morceaux de cerveau frais.

03 mai 2016

Let's go to Marrakech city

Un beau voyage avec la copine Lud'... On a rencontré des gens fort sympathiques...

 

Après un voyage de 3 h avec une surexcitation à son comble devant le passage de Gibraltar (c'est pas tout les jours que tu vois deux continents rapprochés en avion), nous arrivâmes, moi et ma fidèle Lud -(ça fait un peu chien Lassie) en terres Marocaines sous une chaleur de 30 °c et un soleil de plomb.

Ouais, ouaiiiiis. ça klaxonne, ça scooteurisme, ça charrette, ça change de Paris... Quoique, à part les charrettes et les dromadaires...

Bref, une fois sur place, et nos appartements pris, j'ai dû aller déposer un pli pour une amie chez un commerçant près de la place principale, dans une ruelle type souk.
Arrivées devant l'échoppe fermée, le voisin d'en face nous propose d'attendre dans sa boutique digne d'une caverne d'Ali Baba (malin l'bougre) et commence à nous montrer son matos (Stop les esprits mal tournés... C'était entre autres des pièces anciennes pour faire de l'astronomie ou pour soigner à la berbère dans le Sahara)... ça bascule vite sur des bijoux devant lesquels nous bavons sans pour autant craquer (enfin, à deux bracelets près.)
De proche en proche, on discute culture marocaine et berbère, puis on se retrouve invitées à un tajine cuisiné par le cousin du monsieur Idriss (Carlos Mohamed, ça ne s'invente pas), tout ça en dégustant un putain de thé de folie dans lequel il avait fait reposer des dates. Un goût des plus doux pour un ensemble peu tannique. Fameux.

Après quelques déambulations dans la ville, avec commerçants sympas et qui n'hésitent pas à te faire des cadeaux pour te faire découvrir leurs productions, Aïcha Tajine et moi-même (Fatima Couscous), nouvellement baptisées par nos hôtes de la veille, nous nous retrouvâmes le lendemain pour déguster ce fameux Tajine.

Nos hôtes y ont passé 3h, à nous le cuisiner, tout en discutant de la vie de chacun, on apprend qu'Idriss a joué avec Jackie Chan (photo à l'appui), a rencontré Derrick (photo à l'appui bis) puis d'autres trucs foufous. Et c'était fabuleux.

Et une chose en amenant une autre, on les retrouvera le demain pour une dégustation d'un plat touareg traditionnel.

Marrakech, c'est ̶d̶é̶l̶i̶c̶i̶e̶u̶x̶ le top du top!

On a aussi transité par Essaouira, petite ville portuaire à 100 bornes de Marrakech, mais comptez 3 bonnes heures de bus pour y aller, car le bus s'arrête dans tout les patelins qu'il rencontre! Dans un restau (https://www.facebook.com/Le-Duplex-Restaurant-Caf%C3%A9-140157219516571/) on nous a même proposé des pass pour aller voir un concert de musique classique pour le festival de la ville :)! Et le Riad, super tenu par une sympathique Dame.
C'est plus petit mais très charmant et les prix y sont plus abordables qu'à Marrakech. Les gens y sont charmants.

 

Bref, je suis rentrée avec de belles couleurs et plein de souvenirs en tête!

 

maroc1

maroc2

maroc3

maroc4

maroc5

 

maroc6

marocc

 

maroc8

maroc9

maroc10

maroc11

Nouillé par Mel à 22:43 - Brainstorming [2] - Permalien [#]

Commentaires sur Let's go to Marrakech city

    Top! Il faut continuer des chroniques comme ça

    Posté par Gabs, 04 mai 2016 à 17:18 | | Répondre
    • Merci pour ton retour ça me fait super plaisir :p faudrait que je voyage plus du coup!!

      Posté par Melanine, 04 mai 2016 à 19:04 | | Répondre
Nouveau commentaire